Éditorial

 Nous avons basé notre travail sur la problématique suivante : comprendre la violence subie par les femmes en Inde. Effectivement, nous désirons en savoir davantage sur les effets qui ont conduit à cette situation précaire dont sont victimes les femmes indiennes. Ce sujet qui a été très médiatisé récemment, en 2012, suite à un viol collectif qui a laissé la victime sans vie, a attiré notre attention dès le début de notre démarche. En sachant que l’Inde est grandement touché par ce fléau de viols, nous avions envie de comprendre pourquoi est-ce que ce phénomène est omniprésent plus particulièrement dans ce pays. En effectuant nos recherches, c’est avec grand étonnement que nous avons découvert la complexité de la situation. Notre démarche d’intégration s’est, tout d’abord, basée sur de nombreux questionnements que nous avions sur ce sujet tel que : Quels sont les origines de cette maltraitance envers ces femmes? ; Comment cette violence est vécue dans la société actuelle indienne? ; Quelles sont les sortes de violence que subissent ces femmes? ; Est-ce que la situation est en présente évolution dans ce pays?  Quels sont les moyens pris, s’il y en a, par les autorités pour contrer cette situation? En approfondissant toutes ces questions qui nous sont venues en tête, nous avions comme objectif de montrer l’influence de la culture indienne sur la perception qu’ont les femmes d’elles-mêmes et du rôle qu’elles s’octroient dans la société.

En effectuant nos recherches afin de comprendre en profondeur le sujet nous sommes venues en mesure de nous forger une opinion sur celui-ci. C’est en comprenant l’origine de cette violence qui vient des traditions indiennes que l’on parvient à saisir l’importance de l’enjeu auxquelles ces femmes se frappent. Bien entendu que nous croyons que la situation en Inde est inacceptable et mérite que la population mondiale telle l’ONU y accorde davantage d’importance, toutefois, il est nécessaire d’avoir une vue globale du problème et de tenir compte de tous les aspects de la problématique. Effectivement, cette situation est beaucoup plus complexe qu’elle ne le parait, puisqu’une grande partie du problème est dû au silence qui règne parmi les victimes qui ont peur de parler parce que la police est corrompue. Aussi, le soutien qui est omniprésent envers le sexe masculin encourage cette corruption. De plus, l’importance des traditions dans cette culture bloque cette société à évoluer. Bref, en ayant une vue d’ensemble de la problématique, il est possible enfin possible d’exprimer clairement notre point de vue sur la situation. Nous croyons qu’il est nécessaire qu’il y ait une manifestation et un soulèvement des femmes indiennes afin que celles-ci soient entendues dans leur pays, mais aussi mondialement. Puisque la problématique est grandement reliée aux mœurs de la société, c’est uniquement par une révolte citoyenne que la condition des femmes en Inde évoluera. Puisque cette violence se vit culturellement, le changement doit venir du peuple afin que les institutions judiciaires et politiques s’impliquent davantage dans cette situation préoccupante. Donc, comme la violence envers les femmes indiennes est un sujet d’actualité, l’évolution de la condition de celles-ci reste à être déterminé, mais nous croyons que en tant que citoyennes québécoises, que nous devons nous aussi restées vigilantes à la situation des femmes en général dans le monde, car nous ne sommes jamais à l’abri des violences subies par les femmes même si nous vivions en Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *